TOUT EST BON DANS LE DRAGON

Article par Valérie Mauny

Découvrez comment en se déculpabilisant de nos parts d’ombre, on se responsabilise !

Quand vous intégrez une école d’hypnothérapie, bien évidemment la meilleure façon d’apprendre est de pratiquer. Plutôt que de passer des heures à évoquer une technique sur les allergies, par exemple, rien de mieux que de la tester directement sur vos collègues !

Seulement il est préférable d’être très prudent quant au choix du problème à régler. On nous demande alors de trouver un problème de niveau 4 sur une échelle de 10. Cela signifie qu’il vaut mieux laisser ses vieux cadavres familiaux dans le placard.

N’oublions pas que nous sommes en formation et qu’il est hors de question de mettre votre camarade, autant apprentis que vous, dans l’embarras à l’évocation d’un vieil oncle abusif ou d’une grand-mère alcoolique. Ça, vous le gardez pour le thérapeute professionnel et diplômé !

Pour illustrer cette mise en garde pleine de bon sens, je me rappelle qu’on nous avait donné l’image suivante :

Attention, face à un sujet trop personnel, vous allez tirer sur la queue d’une souris mais c’est un dragon qui va apparaître !

Eh oui, le dragon, c’est toutes les parts d’ombre que nous avons en nous.

Elles sont pourtant souvent enfouies et bien cachées sous le tapis. Mais voilà, quand on se trouve dans un état hypnotique, notre inconscient se met subitement à retrouver le chemin vers toutes nos perversions et nos défauts (mais aussi vers nos ressources heureusement!) comme par magie !

Comme s’il avait jusqu’alors réussi à brouiller les pistes de notre esprit, prenant grand soin de dissimuler ce qu’on préfère ne pas voir. Et tout à coup, parce qu’on lui demande gentiment, il se met à retrouver tous les chemins qui y mènent.

La bonne nouvelle, c’est que tout est bon dans le dragon !

Effectivement, nous avons besoin de ces zones d’ombres, ces recoins plus dark de notre esprit. Ne serait-ce que pour pouvoir y mettre de la lumière ! Comment prendrait-on conscience de la belle lumière que nous avons en nous, si nous n’avions pas cette ombre ?

Le psychiatre Carl Gustav Jung définissait l’ombre ainsi :

« L’ombre est quelque chose d’inférieur, de primitif, d’inadapté et de malencontreux, mais non d’absolument mauvais. Il n’y a pas de lumière sans ombre et pas de totalité psychique sans imperfection. La vie nécessite pour son épanouissement non pas de la perfection mais de la plénitude. Sans imperfection, il n’y a ni progression, ni ascension. »

Vous rendez-vous compte ?

Sans ombre, pas de lumière !

Sans imperfection, pas de progression !

Sans notre petit dragon interne, nous ne sommes pas complets.

Ça ne vous met pas plus à l’aise, ça ?!

Ça ne vous déculpabilise pas un peu de savoir que votre petit Moi teinté de noirceur participe en fait à votre plénitude ?

Moi, ça me libère !

Eh oui Monsieur, j’ai le droit d’avoir au fond de moi une bonne vieille perversion inavouable, car ça me complète !

Alors là, c’est l’excuse en béton ! Quoi, moi radine ?! Pas du tout, sachez qu’en esquivant lâchement de payer ce resto, je participe à mon ascension !

Bon, il ne faut peut-être pas en abuser, non plus !

En revanche, je me dis quand même que ça fait du bien de les assumer ces parts d’ombre. Et surtout, en déculpabilisant, on se responsabilise.

La plupart des gens veulent continuer de les ignorer, développant ainsi des troubles somatiques, des obsessions et que sais-je. Alors qu’en fait, les ombres sont un formidable réservoir de développement personnel (à condition d’agir bien-sûr!!) !

Alors célébrons-les !

Assumons nos dragons, puisqu’ils sont là pour notre bien et notre équilibre.

La vie en mode souris ne serait qu’ennui !

Chérissez votre dragon intérieur afin de l’apprivoiser. Et quand le moment sera venu, baignez-le de votre plus belle lumière.

Oui, tout est bon dans le dragon !

TIPS & TRICKS

#1 – Je propose de créer un Dark Day, avec battle de dragons ! Jalousie affrontera Hypocondrie dans un combat sans précédent… Addiction devra en découdre avec Compulsion…

Cette journée de lutte contre la Perfection se terminera avec une grande Fête des Ombres !

#2 – Bien évidemment, ce championnat des ombres sera interdit à Trump, Poutine, Eric Zemmour et consorts. Le combat étant d’ores et déjà déclaré déloyal !

#3 – Pour une version illustrée du sujet, je vous conseille cet amusant livre pour enfants sorti aux éditions L’élan vert « Tout est bon dans le dragon » de Ronan Badel et Noé Carlain.

Laisser un commentaire