LA NATURE TROUVE TOUJOURS SON CHEMIN

Article par Valérie Mauny

Aussi loin que je puisse m’en souvenir, j’ai toujours emprunté ce chemin.

J’AIME TOUT CHEZ LUI :
Sa part d’ombre et de lumière,
Son silence et sa mélodie feuillue,
Ses bras rassurants et verdoyants qui massent mes pensées et soulagent mon âme,
Sa façon de m’enlacer pour me libérer plus loin soulagée, cicatrisée…

Ce chemin de verdure, c’est celui qui mène à mon lieu ressource 🙏.  
Ce lieu, je vous en ai déjà parlé et vous pouvez le re-découvrir dans mes articles (cf. Articles Mon Lieu Ressource #1 #2 #3).

Ce lieu, j’ai pour habitude de le rejoindre régulièrement en imagination. Mais voilà, pendant presque trois mois, je n’ai pas pu y aller pour m’en occuper. Et je me suis inquiétée 😨.

Contrainte et forcée, j’ai dû l’abandonner le temps du confinement.
Et je ne cessais de me répéter :
– Mais dans quel état vais-je le retrouver ?
Pas de soin, pas d’arrosage, personne pour le préserver de toutes ces mauvaises herbes qui traînent…tout sera fichu.

Je l’imaginais tout ridé et craquelé par la sécheresse des dernières semaines. Je visualisais ses feuilles tombantes et ses branches ballantes.

Bien-sûr, avec toute mon arrogance d’Humaine, je me répétais « la nature a besoin de moi, comment va-t-elle survivre ? 😳 »

Que j’ai honte aujourd’hui d’avoir cru que la Nature avait besoin de moi.

Alors que c’est moi qui ai besoin d’elle !

Comment, après tout ce que nous avons vécu, après ce constat amer que nous, Humains, avons abîmé notre Terre si chère, comment ai-je pu encore croire que la Nature avait besoin de nous ??

C’est bien nous qui avons besoin d’elle !!

À mon arrivée, elle me le fit bien comprendre et je l’entends encore ricaner 🌿😂.
Je me revois arriver sur la pointe des pieds, la mine en déconfiture, persuadée de découvrir un spectacle de désolation.

Ah, elle doit encore bien se marrer car plus j’avançais, plus elle me dévoilait une nature robuste et colorée.

On aurait dit qu’elle me tapait dans le dos en me disant :

« Vas-y respire. Je ne t’ai pas attendu pour pousser ! »

ALORS ELLE ME SORTIT LE GRAND JEU :
🌼Les boules de neige en fleurs me déroulèrent un tapis de pétales blanches à faire pâlir les red carpet de la Croisette.
🎉Des canons à confettis aux couleurs vitaminées explosaient ci et là.
🌺Des Iris aux camaïeux éclatants se pavanaient à l’entrée et se moquaient clairement de mon teint gris Made in Paris.
🌾Le potager avait pris des airs de carrés VIP.
🥦Et deux choux Golgoths semblaient avoir fait de la gonflette et avoir sniffé de l’azote pendant trois mois !

Clairement, pendant que je broyais du noir, la Nature était en plein Spring Break et moi, je m’étais raconté des salades…

Comment ai-je pu oublier ???
LA NATURE TROUVE TOUJOURS SON CHEMIN.

Honteuse mais soulagée, je me suis assise au pied de mon pommier avec humilité. J’ai rechargé mes batteries, j’ai fait le plein de ses bonnes vibrations et je me suis dit une chose :

mon coin de Nature, mon lieu ressource, je ne peux plus le garder rien que pour moi, j’ai envie de le partager !

Grâce à lui, je finis toujours par retrouver mon chemin.
Alors oui, il est temps que lui et moi fassions équipe, pour qu’à notre tour, nous vous aidions à retrouver le vôtre.

Soyez patients, il vous ouvrira bientôt ses bras…

Opening Soon

Laisser un commentaire